De l'art de la table à l'accessoire féminin, il n'y a qu'un pas, qu'il suffisait de franchir!
Ensuite, une fois la décision prise, s'armer de patience:


- Des mois durant, chiner  les matériaux de base sur les foires aux greniers:
des couverts anciens -en métal argenté, en argent, en alu ou même en fer blanc: peu importe!
- Ajouter à ces trouvailles quelques plats anciens trouvés ici ou là chez des brocanteurs, quelques pinces à sucre, et j'en passe...

                  

- S'armer de pinces, de marteaux en tout genre et de quelques autres outils indispensables.

 


- Laisser jouer son imagination, laisser le métal maître de son avenir, le laisser décider du devenir de la pièce qui peu à peu  prend forme: ce sera... une médaille, un collier, une boucle d'oreille ou pourquoi pas une barette, un pic à cheveux...
                     

Il est parfois nécessaire de laisser passer du temps, attendre, revenir vers l'objet, attendre qu'il se sente enfin prêt à renaître au monde des humains sous une autre forme, dans un autre but, prêt à orner un visage, un poignet, une oreille, un chignon!


                   pièce en devenir  
( cette cuiller ancienne déjà ex-cuiller, mais pas encore tout à fait autre chose qu'une ancienne cuiller...)

Patience et longueur de temps.